Accueil
Nos produits
Contact
LIENS
LA PRESSE
LE SUPPRESSIONNISME
CATALOGUES DE NICOLAS FÜRSTENBERGER
CATALOGUE FRANCOIS HALIE
CATALOGUE ALAIN NADAUD
CATALOGUE VALERIE SELZER
CATALOGUE PIERRE FURSTENBERGER
Petit Catalogue Yves de Saint-Front
Petit Catalogue Henri Jeannot
Petit Catalogue de François Augiéras
PRESSE Alain Nadaud
Biographie d'Henri Jannot
Nadaud: Trompe l'oeil et Trompe la mort
François Halie ou le Point d'Orgue
Pierre Fürstenberger - Topo
François Augiéras ou la Sac à malices
Sa Cousine était à Vapeur
Yves de Saint-Front
LETTRE DE PIERRE 1951
DES CONDITIONS PREALABLES
La couronne d'épines
Orgétorix au Printemps 58
HIC NOX NOMEN MUTAT
Traces et signes
Tméni
LA VRAIE PAIX
Michèle Protin ou l'eau vive
Secrets d'Atelier de François Halie
Tableaux de l'année 2008
L'HERBE DANS LA GRANGE
LE DERNIER TABLEAU
LA PETITE NATURE MORTE
A L'UN PAC A DIX
La Bibliothèque de la Casse Mystérieuse
REVELATION OU REVOLUTION
Autour d'Yves de Saint-Front
1981 CONCERT DE P.I.L. à Paris.
Le Cirque de cette Vie au mois de mai 2009
La tête de cheval bleu
L'Ami Paul Placet
MANIFESTE DES 101 DAMES A CHIEN
TIM RAY
François Augiéras - Manifeste 1953
MATER NOSTER
Ariel Kyrou ou le retour de l'humain.
Petit Catalogue de J-M. YON
JEAN-MICHEL YON PEINTRE
Décès du peintre Yves de Saint-Front.
Catalogues N.F.
Le Virtualiste Pascal Schmitt (1957-2013)
Me Cormo sur son monde perché...
LE SUPPRESSIONNISME

 

 

 

 

1980

DETAIL DE LA GARGAPHIE

 

Je comprends la peinture comme un organe physique. Je ne peux m’en défaire. Je m’en excuserais presque,

tellement il me semble délicat et peu aisé de s’affirmer comme étant peintre ou de s’attribuer la faculté de peindre.

Or, j’ai appris à avoir confiance en ce que je fais avec sincérité.

Je n’ai pas de prétention esthétique, je n’ai que des intentions. Ma peinture est très peu sérielle ou thématique.

Chaque toile reste une aventure sans cesse renouvelée. Ne pas se répéter, rester libre de choisir, de décider,

indépendamment des anciens et des nouveaux préjugés. C’est pour cette raison, que je reste très attaché au fait

de connaître le passé artistique d’une société et à la suppression de cette même connaissance. Car par ce biais,

l’artiste peut éviter de recréer et de réfuter les énoncés antérieurs de l’art. Il évite aussi de commencer son

travail là où d’autres ont arrêté le leur. Mon idée est simple ; c’est d’avoir cette connaissance du passé pour mieux ne pas s’en servir.

Et j’appelle cela le SUPPRESSIONNISME.

Puisque ce qui est passé n’est plus et que chaque individu reste unique et que ce qu’il a fait lui appartient en propre.

La sincérité me semble l’essentiel. Ne rien déguiser, ne pas jouer, ni avec les idées ni avec les sentiments.

J’aimerais avec mon travail, atteindre une harmonie entre une peinture rétinienne et une autre plus « cosa-mentale »…

La peinture est affaire de cœur et d’esprit, de goût et de sentiments. »

1980

 

                

              La Jeune Fille qui s'exhibe Doucement, 1980

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2014