LE DERNIER TABLEAU  
 
Accueil
 
Nos produits
 
Contact
 
LIENS
 
LA PRESSE
 
LE SUPPRESSIONNISME
 
CATALOGUES DE NICOLAS FÜRSTENBERGER
 
CATALOGUE FRANCOIS HALIE
 
CATALOGUE ALAIN NADAUD
 
CATALOGUE VALERIE SELZER
 
CATALOGUE PIERRE FURSTENBERGER
 
Petit Catalogue Yves de Saint-Front
 
Petit Catalogue Henri Jeannot
 
Petit Catalogue de François Augiéras
 
PRESSE Alain Nadaud
 
Biographie d'Henri Jannot
 
Nadaud: Trompe l'oeil et Trompe la mort
 
François Halie ou le Point d'Orgue
 
Pierre Fürstenberger - Topo
 
François Augiéras ou la Sac à malices
 
Sa Cousine était à Vapeur
 
Yves de Saint-Front
 
LETTRE DE PIERRE 1951
 
DES CONDITIONS PREALABLES
 
La couronne d'épines
 
Orgétorix au Printemps 58
 
HIC NOX NOMEN MUTAT
 
Traces et signes
 
Tméni
 
LA VRAIE PAIX
 
Michèle Protin ou l'eau vive
 
Secrets d'Atelier de François Halie
 
Tableaux de l'année 2008
 
L'HERBE DANS LA GRANGE
 
LE DERNIER TABLEAU
 
LA PETITE NATURE MORTE
 
A L'UN PAC A DIX
 
La Bibliothèque de la Casse Mystérieuse
 
REVELATION OU REVOLUTION
 
Autour d'Yves de Saint-Front
 
1981 CONCERT DE P.I.L. à Paris.
 
Le Cirque de cette Vie au mois de mai 2009
 
La tête de cheval bleu
 
L'Ami Paul Placet
 
MANIFESTE DES 101 DAMES A CHIEN
 
TIM RAY
 
François Augiéras - Manifeste 1953
 
MATER NOSTER
 
Ariel Kyrou ou le retour de l'humain.
 
Petit Catalogue de J-M. YON
 
JEAN-MICHEL YON PEINTRE
 
Décès du peintre Yves de Saint-Front.
 
Catalogues N.F.
 
Le Virtualiste Pascal Schmitt (1957-2013)
 
Me Cormo sur son monde perché...

 

 

Le Dernier Tableau

 

 

 

 

La vue, la vision s'en va, la colère s'exprime, la maladie calamiteuse recouvre tout progressivement et l'anti-chambre de la fin commence, dans le silence

de l'Atelier devenu sourd, muet et aveugle. J'ai sauvé ce bout de toile de mon père dans une poubelle, où de rage sa colère l'avait destiné. Coupée, déchirée

Détoilée, elle semble belle encore, donnant là le meilleur de sa dernière période celle de 1969, dont il ignorait alors que c'était l'ultime!

La Peinture permet ainsi de continuer un peu ce travail de l'oeil et du sentiment qui caractérise le vivant, elle

est périssable tout autant, comme un bout de toile qui peut être détruit assez facilement...

Mais demeure aussi ce présent dont elle est issue, dernière demeure innocente de l'homme qui meurt...

Mais dont les mains et les yeux et l'esprit demeure encore un peu parmi nous, les proches et les inconnus.

Songez tout de même que l'art qui nous est si cher est principalement l'oeuvre d'hommes morts et enterrés

depuis bien longtemps, n'en faisons pas l'histoire mais sachons les apprécier dans ce dialogue que nous

propose à son tour et toujours, la Vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2017