LA PETITE NATURE MORTE  
 
Accueil
 
Nos produits
 
Contact
 
LIENS
 
LA PRESSE
 
LE SUPPRESSIONNISME
 
CATALOGUES DE NICOLAS FÜRSTENBERGER
 
CATALOGUE FRANCOIS HALIE
 
CATALOGUE ALAIN NADAUD
 
CATALOGUE VALERIE SELZER
 
CATALOGUE PIERRE FURSTENBERGER
 
Petit Catalogue Yves de Saint-Front
 
Petit Catalogue Henri Jeannot
 
Petit Catalogue de François Augiéras
 
PRESSE Alain Nadaud
 
Biographie d'Henri Jannot
 
Nadaud: Trompe l'oeil et Trompe la mort
 
François Halie ou le Point d'Orgue
 
Pierre Fürstenberger - Topo
 
François Augiéras ou la Sac à malices
 
Sa Cousine était à Vapeur
 
Yves de Saint-Front
 
LETTRE DE PIERRE 1951
 
DES CONDITIONS PREALABLES
 
La couronne d'épines
 
Orgétorix au Printemps 58
 
HIC NOX NOMEN MUTAT
 
Traces et signes
 
Tméni
 
LA VRAIE PAIX
 
Michèle Protin ou l'eau vive
 
Secrets d'Atelier de François Halie
 
Tableaux de l'année 2008
 
L'HERBE DANS LA GRANGE
 
LE DERNIER TABLEAU
 
LA PETITE NATURE MORTE
 
A L'UN PAC A DIX
 
La Bibliothèque de la Casse Mystérieuse
 
REVELATION OU REVOLUTION
 
Autour d'Yves de Saint-Front
 
1981 CONCERT DE P.I.L. à Paris.
 
Le Cirque de cette Vie au mois de mai 2009
 
La tête de cheval bleu
 
L'Ami Paul Placet
 
MANIFESTE DES 101 DAMES A CHIEN
 
TIM RAY
 
François Augiéras - Manifeste 1953
 
MATER NOSTER
 
Ariel Kyrou ou le retour de l'humain.
 
Petit Catalogue de J-M. YON
 
JEAN-MICHEL YON PEINTRE
 
Décès du peintre Yves de Saint-Front.
 
Catalogues N.F.
 
Le Virtualiste Pascal Schmitt (1957-2013)
 
Me Cormo sur son monde perché...

 

La Petite Nature Morte

 

 

 

 

 

 

 

Une aubergine, une tomate, un citron et deux carottes qui sont casés dans un équilibre tout réussi et serein

dans un tout petit format "paysage".

J'ai toujours beaucoup aimé cette nature morte de Valérie Selzer, avec qui je vécus durant vingt ans

et que je connais depuis plus de trente ans...

 

Si il y a une peinture que j'aurais toute ma vie regretté de voir partir je ne sais où et chez qui,

c'est bien celle-ci - toute simple et si réussie.

Dans la peinture de Valérie demeure cette faculté de peindre sans complexité aucune,

tout simplement tout comme on se balade dans un paysage que l'on aime bien, par une journée

qui s'écoule sans heurts ni prétentions. Les soucis ont les sent comme évacués lorsqu'il s'agit de

peindre. Un refuge tout personnel dans la jungle des sentiments qui nous anime et nous pertube

aussi au contact de l'Autre. La peinture, c'est cela aussi, il me semble avant tout le reste, une sorte

de rendez-vous avec soi-même, grâce à la lumière et au dessin, aux  couleurs et aux objets. Cette

peinture que l'on ne peut faire qu'avec la réunion de bonnes conditions et sans espoirs mercantiles...

Cette nature morte, je ne saurai pas vraiment l'exprimer, mais résume pour moi tout ce que j'aime

bien lorsqu'il s'agit de peindre à son tour, un rendez-vous avec soi-même, quelque part dans ce monde

mais loin de ses contradictions, un accord y naît tout communément par la simple réalisation de

cette adéquation que l'on vit alors entre le fait, l'être et le geste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2017