DES CONDITIONS PREALABLES  
 
Accueil
 
Nos produits
 
Contact
 
LIENS
 
LA PRESSE
 
LE SUPPRESSIONNISME
 
CATALOGUES DE NICOLAS FÜRSTENBERGER
 
CATALOGUE FRANCOIS HALIE
 
CATALOGUE ALAIN NADAUD
 
CATALOGUE VALERIE SELZER
 
CATALOGUE PIERRE FURSTENBERGER
 
Petit Catalogue Yves de Saint-Front
 
Petit Catalogue Henri Jeannot
 
Petit Catalogue de François Augiéras
 
PRESSE Alain Nadaud
 
Biographie d'Henri Jannot
 
Nadaud: Trompe l'oeil et Trompe la mort
 
François Halie ou le Point d'Orgue
 
Pierre Fürstenberger - Topo
 
François Augiéras ou la Sac à malices
 
Sa Cousine était à Vapeur
 
Yves de Saint-Front
 
LETTRE DE PIERRE 1951
 
DES CONDITIONS PREALABLES
 
La couronne d'épines
 
Orgétorix au Printemps 58
 
HIC NOX NOMEN MUTAT
 
Traces et signes
 
Tméni
 
LA VRAIE PAIX
 
Michèle Protin ou l'eau vive
 
Secrets d'Atelier de François Halie
 
Tableaux de l'année 2008
 
L'HERBE DANS LA GRANGE
 
LE DERNIER TABLEAU
 
LA PETITE NATURE MORTE
 
A L'UN PAC A DIX
 
La Bibliothèque de la Casse Mystérieuse
 
REVELATION OU REVOLUTION
 
Autour d'Yves de Saint-Front
 
1981 CONCERT DE P.I.L. à Paris.
 
Le Cirque de cette Vie au mois de mai 2009
 
La tête de cheval bleu
 
L'Ami Paul Placet
 
MANIFESTE DES 101 DAMES A CHIEN
 
TIM RAY
 
François Augiéras - Manifeste 1953
 
MATER NOSTER
 
Ariel Kyrou ou le retour de l'humain.
 
Petit Catalogue de J-M. YON
 
JEAN-MICHEL YON PEINTRE
 
Décès du peintre Yves de Saint-Front.
 
Catalogues N.F.
 
Le Virtualiste Pascal Schmitt (1957-2013)
 
Me Cormo sur son monde perché...

 

DES CONDITIONS PREALABLES

Toute notre vie, on nous dit de « faire avec ». Avec l’absence d’Argent, l’absence d’Amour, l’absence de Vie, l’absence de Souffle, l’absence d’Elan, l’absence d’Envie, l’absence de Satisfaction, l’absence de Compréhension, l’absence de Raison, l’absence d’Analyse, l’absence de Prédicats, l’absence de Thèses, l’absence de Création, l’absence d’Inspiration, l’absence de l’Autre, l’absence d’Ecoute, l’absence de Partage, l’absence de Chaleur, l’absence de Conditions Préalables à l’Existence. Toute notre vie nous subissons le Pouvoir, le Travail, le Regard de l’Autre, son jugement, son appréciation et en fin de compte nous subissons la perte totale de cette même existence où nous ne trouvons toujours pas de conditions préalables à sa réalisation. Et puis nous possédons de vastes Dons que seule la Nature nous offre pour parcourir cette même existence. Le don de la Paresse, le goût de l’Espoir, la réalisation du Meilleur. La splendeur des Sens, l’intensité de l’Eros, la faculté de discerner, la fonction du langage, la capacité de lire, d’écrire et de compter. Et seul nous commençons et seul nous terminons ce conte qu’un jour une grande personne nous raconta, assise au bord de notre lit d’enfant, le conte de la Vie, de notre vie, de celle que nous n’aurons qu’une seule fois et à jamais. Toute notre vie, on nous dit de « faire avec » ce semblant de tendresse, et toute notre vie nous allons subir cette absence de rêves malgré tous nos pouvoirs naturels, toute notre vie nous pouvons la rêver bien meilleure mais à quoi bon vivre ce cauchemar qu’est la Réalité. Il faudrait pour mieux réaliser cette vie qui nous est offerte, pouvoir émettre et réaliser des Conditions Préalables à notre venue, notre arrivée, il faudrait d’une part les accepter et grandir en conséquence. Toute notre vie nous entendons poser des conditions mais jamais au bon moment, toujours le principe de la « Mise en demeure », de s’exécuter malgré notre volonté. 06 03 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2017